mardi 10 octobre 2017

Mes p'tits muffins à la courgette et... que j'oublie sur ma table...

Hier j'étais invité à aller dîner avec quelques amies chez une de mes complices préférées et comme elle m'avait dit si tu veux tu peux préparer un p'tit quelque chose pour l'apéro, si tu veux... L'après-midi je me suis donc mis en cuisine. Rien de bien compliqué, juste des p'tits muffins que j'ai essayé de faire aussi jolis que parfumés, parce que l'apéro, c'est quand même un moment important.
Une fois prêts, je les ai regardés avec amour, réjoui qu'ils ressemblent à ce que j'espérais, je les ai gentiment emballés sur une assiette et j'ai posé à côté une jolie bouteille de vin nature dont je vous parlerai sans doute un jour...
Et le soir venu après m'être rapidement pomponné, j'ai le pomponnage rapide, me voilà parti tout guilleret en direction de mon rendez-vous du soir.
Vous avez déjà eu cette sensation, alors que tout tout va bien, que vous êtes à l'heure, qu'il n'y a même pas le moindre embouteillage, que quelque chose... Et puis comme vous ne trouvez pas le quelque chose en question, vous continuez tranquillement votre route dans la joie et la bonne humeur en direction du bon moment à venir.
Et puis comme je suis un peu couillon.. des fois ! je me rends compte que j'ai oublié de mettre l'adresse sur mon GPS alors que je ne suis pas loin d'arriver et comme je suis un bon conducteur, je m'arrête. Comme je suis aussi un peu traumatisé de la communication comme bien des gens aujourd'hui, j'en profite pour regarder mes SMS, ça coûte rien et des fois qu'une urgence...
Et là je lis... c'est gentil Chouchou de nous avoir laissé des jolis muffins pour ce soir et la bouteille qui va avec... ça faisait longtemps !
Vous avez remarqué à quel point nos membres peuvent devenir flasques à certains moments de la vie ? Je n'ai pas répondu et je suis reparti en essayant de conduire avec mes bras mous pour rejoindre ma soirée, avec donc les mains plus vides qu'une boîte de sardine passée à travers un banc de pingouins...
Mes p'tits muffins à la courgette et...
Ingrédients pour une douzaine de muffins : 1 petite courgette - 350g de farine – 1 sachet de levure chimique - 6 œufs – 6cl d'huile d'olive – 12cl de lait – 90g de feta émiettée – 30g de parmesan râpé – 1 vingtaine de feuilles de basilic – 3 ou 4 tiges d'origan ou de thym frais effeuillées – le jus et le zeste d'un 1/2 citron vert - sel et poivre
Coupez la courgette en deux dans la longueur puis avec un économe taillez de très fines lanières. Il en faut deux ou trois par muffins, vous aurez sans doute trop de courgette, gardez le reste pour faire un p'tit velouté.
Mélangez dans un saladier les œufs, le lait et l'huile d'olive et fouettez rapidement le tout.
Versez la farine et la levure dans le bol de votre robot équipé de la pale (vous pouvez bien sûr mélanger à la main).
Ajoutez le contenu du saladier contenant les œufs, le lait et l'huile. Mélangez à petite vitesse pendant 2 ou 3 minutes jusqu'à obtenir une pâte lisse et homogène.
Ajoutez la feta, les herbes et le citron, salez légèrement, les fromages sont déjà salés alors doucement sur le sel ! poivrez et redonnez quelques tours, juste le temps de bien mélanger.
Versez votre pâte à cake dans vos moules à muffins beurrés et farinés.
Enroulez ensuite les bandes de courgettes par deux ou trois, ne faites pas trop régulier, et enfoncez un petit rouleau dans chaque muffin.
Enfournez ensuite pendant une 25 à 30 minutes. Pensez à tourner le moule pendant la cuisson.
Laissez ensuite tiédir ou complètement refroidir avant de le démouler et de le déguster.
Mais pourquoi, j'ai pas oublié un autre truc moi ? est-ce que je vous raconte ça...

4 commentaires:

  1. Avant de les voir je ne les regrettais pas mais là je vais t'en vouloir ! Tu feras double dose la prochaine fois ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    Premièrement adorer votre récit.
    Deuxièmement, votre photographie du résultat est superbe, car en outre, et après la lecture de la reçette, pas de doute, présentés sur un fond gris-bleu, ils ont l'air enchanteurs! Rrrrr...

    RépondreSupprimer
  3. Rhooo ! c'est pas beau de vieillir ;-) Tu devais être bien penaud pôv Dorian. Dommage pour tes amies qui ont raté ces muffins tout jolis et bien dodus.
    Et hop... voilà encore une recette qui va faire mon affaire.
    Corinne

    RépondreSupprimer
  4. L'essentiel c'est qu'ils aient trouvé destinataires et de toute évidence ils étaient de choix... Cependant je comprends que ceux à qui ils étaient à l'origine destinés soient fort déçus!!;)

    RépondreSupprimer