lundi 17 avril 2017

J’aime les pâtes et les légumes… Alors orecchiette au pesto de brocoli ! Pour un nouveau No Meat Today...

Pendant longtemps lorsque que je faisais de la nouille pour nourrir les quelques camarades noctambules que je retrouvais à la maison errant là le matin venu à moitié comateux… enfin la moitié du haut… il m’arrivait d’annoncer en même temps fièrement et avec la sauce les pâtes !
J’allais alors chercher une belle… boîte de concassée de tomates, un peu de steak haché, quelques herbes, un peu d’oignon et d’ail et un filet d’huile et dans le sac était l’affaire comme disait l’autre. Et cette même recette je l’ai faite, refaite, rerefaite… encore et encore avec à peine quelques variations. Faut dire que ma « clientèle » d’alors ne mangeait pas vraiment, il aurait été plus juste de dire qu’ils se remplissaient histoire tenir jusqu’au soir prochain… Bon, ça n’empêchait pas que j’étais alors content de mes pâtes en sauce et que mes zombies du petit jour lâchaient même quelquefois devant mes nouilles des bon… bon… entre deux bouchées et autant de grognements. 
Pendant longtemps pour moi, les pâtes en sauce ne connaissaient donc qu’une seule et unique version entomatée. Et puis un jour ou l’autre tu finis par te lasser de tout, surtout quand ce jour arrive après des années sans le moindre changement. Du coup un jour je suis allé ailleurs voir si la sauce pouvait avoir un autre goût et une autre couleur…
Et depuis ce temps-là, il m’arrive encore de jouer de la sauce entomatée pour y mélanger mes pâtes, mais je préfère maintenant souvent les entrainer vers d’autres aventures comme celle d’aujourd’hui en compagnie de ce pesto de brocoli, une idée que je dois comme quelques autres au trublion de la cuisine anglaise, à ce Jamie Oliver qui m’inspire toujours autant la cuisine ! Une recette que j’ai remise à ma sauce comme souvent…
Orecchiette au pesto de brocoli !
Ingrédients : 300g d’orrechiette – 1 beau bouquet de brocoli – 1 gousse d’ail - 1càs de pignons légèrement dorés – 3 ou 4 tiges de basilic effeuillé – 1càs de parmesan râpé fin – 1càs de jus de citron -  2càs d’huile d’olive - sel et poivre
Pour la mollica (cette petite merveille croustillante que vous pouvez aussi découvrir là :Mes pastas con la mollica) - 90g de pain de campagne bien sec sans la croûte (c'est le poids sans la croûte) – 1càs d'huile d'olive - 1 belle gousse d'ail – 1 petit piment sec (pas trop fort!) – 1càc de zeste de citron râpé bien fin -  sel et poivre
Commencez en préparant la mollica. Commencez en râpant le pain avec une râpe à gros trous. Coupez l'ail en tranches, je ne l'ai pas épluché mais vous pouvez aussi. Émiettez grossièrement le piment. Versez la moitié de l'huile dans une poêle, en fonte si vous avez sinon une simple poêle, et faites chauffer à feu doux. Ajoutez l'ail et le piment et faites-les dorer rapidement en remuant régulièrement. Ajoutez le pain et faites-le gentiment dorer en remuant constamment, profitez-en pour « casser » le pain s'il reste des plus gros morceaux. Quand le pain est assez doré, salez et poivrez, ajoutez le reste d'huile et laissez sur le feu une minute ou deux en remuant sans arrêt. Ajoutez le zeste de citron et versez alors la mollica sur une assiette en attendant de préparer les pâtes.
Préparez ensuite le pesto de brocoli. Taillez le brocoli en petits bouquets puis coupez les bouquets en deux. Ne jetez pas le pied ! Epluchez-le pour ne garder que le cœur puis coupez-le en gros morceaux.
Faites cuire les morceaux de pied pendant 3 minutes dans une grande casserole d’eau chaude, puis ajoutez les bouquets et faites cuire 2 ou 3 minutes de plus. Une fois cuit, égouttez, versez dans un grand saladier d’eau froide puis égouttez de nouveau.
Mixez ensemble la gousse d’ail épluchée, les pignons et le basilic. Ajoutez les pieds de brocoli et 2 ou 3 bouquets et mixez de nouveau. Ajoutez le parmesan, le jus de citron et l’huile d’olive, un peu de sel et de poivre et mixez une dernière fois.
Faites cuire les pâtes en suivant les indications de l’emballage puis égouttez-les rapidement et mettez-les dans un grand saladier. Ajoutez le contenu du mixer et les petits bouquets de brocoli que vous n’avez pas mixés (passez-les 1 minute ou 2 au micro-ondes avant de les ajouter) et mélangez.
Terminez en saupoudrant sur le tout la mollica et éventuellement quelques belles feuilles de basilic et un filet d’huile d’olive.
J’ai utilisé pour cette recette les orecchiette de la gamme Academia Barilla de la marque. Simplement parce que ces pâtes-là sont fabriquées avec une seule variété de blé italien et tréfilées au cuivre ce qui fait qu’elles restent bien fermes et deviennent de vrais pièges à sauce. Alors la cuisson est plus longue, il vous faudra 13 minutes pour les cuire, mais si les pâtes qui cuisent vites étaient meilleures ça se saurait…

Mais pourquoi, bon c’est un plat d’été ça alors y fait quoi le soleil là ! est-ce que je vous raconte ça…

2 commentaires:

  1. Très appétissante cette assiette !

    RépondreSupprimer
  2. ouille ouille ouille!!! Moi qui suis totalement fada de pates en tous genre je dis OUI!!! ca me fait super envie, merci ;)

    RépondreSupprimer